fbpx

Fin des négociations avec Kretinsky : le sauvetage d’Atos, une équation difficile à résoudre

0 0
Read Time:1 Minute, 5 Second

Les négociations avec Daniel Kretinsky pour la reprise de Tech Foundations abandonnées, le redressement financier du géant français paraît désormais impossible. Et le dossier, de plus en plus politique.

Un coup d’épée dans l’eau. En cours depuis le 1er août 2023, les discussions entre Atos et le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky pour le rachat de Tech Foundations, la branche infogérance du géant français, n’ont finalement débouché sur rien. « Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord mutuel satisfaisant », expliquait le groupe dans un communiqué le 28 février, ajoutant que la décision avait été prise d’un « commun accord ». Le dossier était devenu tellement sensible qu’aucune rencontre n’avait eu lieu depuis plusieurs semaines entre Atos et les proches de Daniel Kretinsky, malgré les nombreuses sollicitations de ces derniers.

LIRE AUSSIAtos : Kretinsky ne rachètera pas Tech Foundations

Un nouveau coup dur dans l’incertaine opération de sauvetage d’Atos. « Ne pas vendre Tech Foundations rend désormais le redressement financier du groupe impossible, confie un banquier d’affaires au fait des négociations. Vendre, c’était déclencher une tempête politique et une fronde des petits actionnaires. Mais annoncer la fin des négociations avec Daniel Kretinsky est très difficile car Atos peut perdre la confiance des banques. Bref, c’est une équation insoluble. »

Source: Challenge

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post «Anatomie d’une chute», «The Artist», «La Môme»… ces autres succès français primés aux Oscars
Next post Vacances d’été : les billets de train disponibles à la vente