fbpx

Impôt sur le revenu : la défiscalisation des pourboires se poursuit en 2024

0 0
Read Time:1 Minute, 29 Second

Mise en place depuis le 1er janvier 2022, l’exonération d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux sur les pourboires versés aux salariés de l’hôtellerie-restauration est reconduite cette année.

C’est une mesure positive pour les salariés des cafés, hôtels et restaurants (CHR). Les pourboires reçus dans le cadre de leur activité professionnelle vont rester exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux jusqu’au 31 décembre 2024. La mesure a été votée dans le projet de loi de finances pour 2024. Elle a également été entérinée au Bulletin officiel des finances publiques (BOFiP) le 29 février dernier.

«Les pourboires remis volontairement au cours de l’année 2024 par les clients pour le service, soit directement aux salariés, soit à l’employeur et reversés par ce dernier au personnel en contact avec la clientèle sont exonérés d’impôt sur le revenu pour les salariés dont la rémunération mensuelle n’excède pas, au titre des mois concernés, 1,6 SMIC», détaille la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Mis en place depuis le 1er janvier 2022, ce dispositif de soutien à l’hôtellerie-restauration concerne les pourboires délivrés en espèces, mais aussi des gratifications versées par carte bancaire.

La suite sous cette publicité

>> Notre service – Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Qu’en sera-t-il après 2024 ?

Si la mesure, attendue par le secteur, est reconduite en 2024, rien ne dit qu’elle le sera également dans les prochaines années. Tout dépendra du rapport que le gouvernement devra remettre au Parlement avant le 1er octobre 2024. Un rapport qui devra évaluer l’efficacité de la mesure «au regard de l’évolution de l’utilisation des moyens de paiement et du risque de substitution avec les salaires».

Source:Capital

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Un tournant décisif pour l’incroyable saga de Sopra Steria:
Next post Abonnement auto mensuel : la révolution électrique